Point cardinal, de Leonor de Recondo


LE LIVRE

Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable.
Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture. Il s’apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s’est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu’ils ont bâti ensemble. À son retour, Solange trouve un cheveu blond…
Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d’une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il est une femme. Reste à convaincre ceux qu’il aime de l’accepter.
La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize –, l’incrédulité des collègues de travail : l’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. Avec des phrases limpides et d’une poignante justesse, elle trace le difficile parcours d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière.
Par-delà le sujet singulier du changement de sexe, Léonor de Récondo écrit un grand roman sur le courage d’être soi.

***

Un magnifique portrait, empreint d’humanité. Un roman écrit avec pudeur et justesse, sur le chemin qui mène à être soi, malgré les préjugés des autres. Leonor de Recondo a l’habitude des thèmes délicats, et cette fois encore, sa plume touche le lecteur au coeur de son identité.
Marianne, libraire Chantelivre

Sabine Wespieser éditeur – 232 pages – 20 €


L’AUTEURE

Léonor de Recondo commence le violon à l’âge de cinq ans. En 1994, elle obtient la bourse Lavoisier pour partir étudier au New England Conservatory (Boston, USA) où elle devient violon solo du N.E.C. Symphony Orchestra.

En 1997, elle obtient le “bachelor degree”. Désireuse d’approfondir sa connaissance du répertoire du violon, elle décide de se spécialiser dans l’étude de la musique ancienne en étudiant au Conservatoire Royal de Bruxelles auprès de Sigiswald Kuijken.

Elle est lauréate du concours Van Wassenaer en 2002 et elle se produit régulièrement avec Le Poème Harmonique (premier violon), Les Talents Lyriques, Les Musiciens du Louvre, Le Concert Spirituel et La Petite Bande. Depuis 2002, Léonor de Recondo fait partie de l’équipe permanente des Folies Françoises.


LA PRESSE EN PARLE

« Epuré, limpide, magnétique. » TELERAMA

« Sur un sujet difficile, Léonor de Récondo évite tous les écueils, ni texte militant, ni discours moralisateur, ni livre racoleur.» RTL

« L’auteure explore sans relâche les zones limites des relations changeantes que chacun d’entre nous entretient avec son corps. »MARIE CLAIRE


ALLER PLUS LOIN

Vidéos :


http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/point-cardinal-le-nouveau-roman-delicat-et-troublant-de-leonor-de-recondo-7790271695

Podcast France culture :
https://www.franceculture.fr/litterature/leonor-de-recondo-laureate-du-prix-du-roman-des-etudiants-2018