LE LIVRE

Dans la famille Ezechiel, c’est Antoine qui mène le jeu. Avec son «nom de savane», choisi pour embrouiller les mauvais esprits, ses croyances baroques et son sens de l’indépendance, elle est la plus indomptable de la fratrie. Ni Lucinde ni Petit-Frère ne sont jamais parvenus à lui tenir tête. Mais sa mémoire est comme une mine d’or. En jaillissent mille souvenirs-pépites que la nièce, une jeune femme née en banlieue parisienne et tiraillée par son identité métisse, recueille avidement. Au fil des conversations, Antoine fait revivre pour elle l’histoire familiale qui épouse celle de la Guadeloupe depuis la fin des années 40: l’enfance au fin fond de la campagne, les splendeurs et les taudis de Pointe-à-Pitre, le commerce en mer des Caraïbes, l’inéluctable exil vers la métropole…

Intensément romanesque, porté par une langue vive où affleure une pointe de créole, Là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d’Antillais pris entre deux mondes.

***

Estelle-Sarah Bulle nous fait découvrir l’Histoire de la Guadeloupe, trop souvent méconnue! Un récit sensible et fort, souvent teinté d’humour, une écriture délicate et rythmée. Bienvenu dans la famille Ezechiel portée par Antoine, une femme fière, indépendante et qui n’a pas froid aux yeux !
Louise

Liana Levi – 288 pages – 19 €


L’AUTRICE

Née en 1974 d’un père guadeloupéen et d’une mère franco-belge, Estelle Sarah-Bulle a fait ses études à Paris et Lyon avant de travailler dans des cabinets de conseil et au sein d’institutions culturelles. Là où les chiens aboient par la queue est son premier roman.


LA PRESSE EN PARLE

« Déjà sacré meilleur premier roman de la rentrée par le prix Stanislas, son livre est une épopée poétique et politique, un puissant hommage aux « sang-mélangé » et à la résilience des déracinés. » Jeanne Ferney, La Croix
Lire l’article complet.

« Derrière le charme et l’humour de la primo-romancière, il y a l’arrachement au passé, la difficulté du retour, le sentiment terrible de ne pas être tout à fait d’ici et de ne plus être de là-bas… » Christine Ferniot, Télérama
Lire l’article complet.


ALLER PLUS LOIN

http://www.lianalevi.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=630